Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 15:03
Articles de presse - Ouest-France - 10 et 17/01/2017
Articles de presse - Ouest-France - 10 et 17/01/2017

Articles de presse - Ouest-France - 10 et 17/01/2017

Directive 67/548/EEC
Très toxique
T+
 
Extrêmement inflammable
F+
 
Dangereux pour l’environnement
N

Note de l'expert-chimiste

C'est la loi du silence pour cette contamination de maïs destiné à la nutrition animale dans les usines de transformation bretonnes. La phosphine, utilisée comme arme chimique, est un gaz très volatile, inflammable et en plus très soluble dans l'eau (26%). La phosphine est un produit chimique qui se détecte à distance par son odeur, toxique et dévastateur pour l'environnement. Et il est étrange que personne, parmi les autorités territoriales n'aient pris et les devants et les précautions et les décisions pour mettre à distance cette cargaison, qui se trouve décharger en plein coeur d'une ville. Rien ne transpire dans la presse si ce n'est quelques entrefilets d'une quarantaine de lignes chacun. Où sont les principes de précaution que tout le monde sait agiter quand les médias sont à l'affût?

Jean-Louis Migot

PRG 29

 

Extrait de l'article "Wikipedia": Toxicologie, écotoxicologie

Mode d'action sur les organismes : Il est systémique mais principalement du au fait que la phosphine dénature l'oxyhémoglobine et interfère avec la synthèse de protéines et d'enzymes de la respiration cellulaire.

Elle est toxique par inhalation pour le poumon, le foie et les reins. Elle induit également une irritation respiratoire et des signes de dépression du système nerveux central.

Le principal danger pour l'homme réside en l'inhalation d'une dose dépassant le seuil de toxicité, qui provoque rapidement des troubles neurologiques (comaconvulsions) et cardiaques (foyers de nécrose du myocarde).

Le temps de contact a une importance : la mort peut survenir après l'inhalation de 400 ppm durant 30 à 60 minutes ; et des effets graves résulter d'expositions de quelques heures à 5-10 ppm.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires