Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 17:34
Article paru dans Ouest-France du 1 mars 2017

Article paru dans Ouest-France du 1 mars 2017

La France et ses mers

en 14 chapitres

 

Comme chacun sait, la France est un des pays au Monde qui possède le plus grand patrimoine maritime. Et il faut le reconnaître ce dernier est tout de même en grande partie inexploité. Attention ce dernier mot est à utiliser avec précaution car exploiter ne veut pas dire détruire et au contraire exploiter doit s'accompagner d'une réflexion bienveillante sur les effets de cette démarche.

 

Aussi nous nous proposons au PRG29 d'entamer une réflexion thématique, constructive, raisonnable et écologique, en 14 points, sur ce trésor qui nous entoure. 

 

Le côté renouvelable avec:

La pêche, les ports de pêche, les débouchés de la pêche, la mondialisation de la pêche et de un.

Les pêcheurs, leurs conditions de travail, leurs formations et de deux.

L'agriculture maritime, les algues, l'aquaculture et de trois.

Les crustacés, les mollusques marins et de quatre.

L'utilisation des ressources précédentes afin d'en extraire des dérivés alimentaires ou pharmaceutiques  extraits et de cinq.

Les énergies marines avec le vent, le soleil, les courants sous-marins, les marées et de six.

 

Le côté non renouvelable avec:

L'extraction minière, les métaux, les terres rares, le pétrole, le gaz naturel et de sept.

 

Le côté écologique avec:

La déconstruction des navires et de huit.

La lutte contre la pollution par les navires ou dans une moindre mesure par les bateaux de pêche et de neuf.

L'utilisation de matériaux propres pour les coques et de dix.

Le tourisme et de onze.

La qualité de l'eau de mer et en amont celle de l'eau douce et de douze.

 

Le côté politique avec:

Le poids de la France et des DOM-TOM dans le "champ de bataille" des états maritimes et de treize.

La présence militaire pour la sécurité des mers et de quatorze.

 

Voilà qu'elle sera notre chantier de réflexions et certainement que nous en avons oublié quelques-unes. Mais toujours est-il qu'il faut aboutir à des propositions politiques exigeantes et surtout convaincre nos gouvernants futurs d'agir dans les plus brefs délais.

Christiane Migot

PRG29

 

 

 

L

Partager cet article

Repost 0

commentaires