Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 13:43
Articles parus dans Ouest-France des 25 janvier et 20 mai 2017
Articles parus dans Ouest-France des 25 janvier et 20 mai 2017

Articles parus dans Ouest-France des 25 janvier et 20 mai 2017

Algoculture... ou pas

 

Les avis sont partagés...

 

Doit-on en arriver au même triste bilan que l'aquaculture et ses poissons dopées aux protéines d'origine douteuse et à ses écosystèmes locaux ravagés!

 

La pratique de l'algoculture doit être calqué sur l'agriculture bio, voir même plus exigeante (quant on sait que le label "bio" est si souvent abusé). La ressource qu'est l'eau de mer s'avère tout aussi fragile que l'eau douce, voir même plus, dans la mesure où tout un écosystème en dépend dont les maillons sont indispensables pour la chaîne alimentaire. Alors la vigilance au plus haut niveau d'objectivité s'impose mais l'opposition systématique au profit d'une minorité est à rejeter. La notion de justice nécessite qu'il ne faut pas privilégier un groupe au détriment de la collectivité. L'homme a besoin des algues pour la santé, pour la parapharmacie, pour l'alimentation, pour les cosmétiques, pour les matières plastiques biodégradables... Par conséquent tout est encore à faire afin de remplacer et de ne pas épuiser la ressource naturelle.

 

Il est souvent question de transition énergétique où les pratiques du passé doivent être substituées par de nouvelles logiques. Et bien là il en de même. Ce qui fait figure de mauvais élève doit servir d'exemple à une transition maritime s'imposant comme limite une exploitation "propre" des océans et des mers. Certes comme toute limite est mathématiquement impossible à atteindre ce n'en est que mieux car les exigences s'en voient accrues.

 

Il est aisé de constater comment d'une contrainte écologique particulière (au sens propre du terme) il est logique d'arriver à un projet systémique où l'union des entités mène à une entité de l'union. Plus simplement dit, beaucoup de peu assemblés font un grand tout.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires