Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 17:45

 
 Le FN ne réécrira pas l’histoire


En mars 2017, le FN, en la personne de Marine Le Pen, avait tenté de réécrire l'histoire en disculpant la France de la rafle du Vel d'Hiv. Cette nuit du 16 au 17 juillet 1942 où à Paris, 4500 policiers et gendarmes français avaient arrêté plus de 13 000 juifs, qui dans leur grande majorité ont fini déportés dans les camps nazis où ils sont morts. Aujourd'hui le FN/ RN, compte célébrer l’appel du 18 Juin sur l’île de Sein. Ile où en juin 1940, la quasi-totalité des hommes en âge de combattre, avait choisi de partir rejoindre les Forces Françaises Libres en Angleterre. Décidément, de Le Pen père, et ses déclarations selon lesquelles les chambres à gaz étaient un « point de détail de l'histoire », à Le Pen fille, force est de constater que la provocation révisionniste colle aux basques du parti de la haine. Mais après tout, pour le FN/RN un mauvais coup d'éclat reste toujours un coup d'éclat, et cette fois-ci c’est en salissant la mémoire de la résistance que le FN/RN compte faire parler de lui.
L’entreprise de dédiabolisation entamée par Marine Le Pen est un leurre. Le parti a beau essayer de se donner les apparences d’une organisation sociale et républicaine, ses prises de position d’hier et d’aujourd’hui viennent nous prouver le contraire. Le FN est, et reste un parti raciste et fascisant, fondé par les pires ennemis de l'auteur de l'appel du 18 juin.
Nous ne laisserons pas le FN/RN réécrire l'histoire de cette France qui a combattu l'horreur nazie. C'est pourquoi Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes 29 appelle à se rassembler devant l'embarcadère d’Audierne le jeudi 18 juin dès 8 h.

_______________________________________
Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes (VISA) est une association intersyndicale composée d’une centaine de structures syndicale. Dans le Finistère, elle regroupe la CGT Éduc’Action, la CGT-Enseignement privé, la CNT, la FSU et l’union syndicale Solidaires.
Depuis 1996, VISA recense, analyse et dénonce les incursions de l’extrême droite et plus particulièrement du Front national sur le terrain social. VISA se veut un outil d’information et de réflexion pour toutes les forces syndicales qui le souhaitent afin de lutter collectivement contre l’implantation et l’audience de l’extrême droite dans le monde du travail.
 
Les Radicaux de Gauche du Finistère soutiennent

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires