Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : LRDG 29 - Archives
  • : Bienvenue sur les archives des Radicaux de Gauche en Finistère.
  • Contact

Rechercher Dans Nos Archives

19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 08:16

C'est paru dans le "Monde.fr", on le reprend car c'est quand même assez significatif du comportement de la droite UMPiste, quoique le FN soit souvent dans la même veine, il faut dire qu'ils se cotoient beaucoup sur le plan des idées et des valeurs anti-républicaines.

 

Nicolas Sarkozy, l’heure de contre-vérité

 

Au cours de la campagne, M. Sarkozy a asséné quelques contrevérités qui vont au-delà de l’erreur factuelle. Florilège.

Les sondages qui le donnent "devant"

Nicolas Sarkozy a dit sur RMC, mercredi 18 avril, à propos du sondage CSA qui accorde 24% des voix à Nicolas Sarkozy et 29% à François Hollande : "Il est contradictoire avec tous les autres, puisque que tous les autres me donnent devant."En réalité, quatre instituts donnent M. Hollande en tête (BVA, CSA, Sofres, LH2), trois donnent M. Sarkozy (IFOP, Harris interactive, Opinionway) et un à égalité (Ipsos) au premier tour.

La Verte Dominique Voynet, ministre imaginaire du temps libre

Nicolas Sarkozy a dit à Caen le 6 avril : "Souvenez vous de l’aimable Dominique Voynet à l’époque du ministère du temps libre. On a quand même connu ça. Un ministre pour s’occuper du temps libre. Ça fait rire, on a connu ça. Ils promettaient la semaine de 32 heures."

Cet éphémère ministère a été confié à l’ancien instituteur socialiste André Henry en 1981.

La Verte Dominique Voynet, elle, a été ministre de l’environnement de Lionel Jospin de 1997 à 2001 et candidate à la présidentielle en 1995 et 2007. Elle avait 22 ans en mai 1981.

>> Lire le compte-rendu du meeting de Caen

Le voyage inexistant à Fukushima

Nicolas Sarkozy a dit à Caen, le 6 avril : "Avec Nathalie Kosciusko Morizet, nous avons été à Fukushima. Apparemment François Hollande non." "A certains endroits du Japon, nous l’avons vu avec Nathalie, la vague a atteint 40 mètres de haut."

Le chef de l’Etat s’est rendu à Tokyo le 31 mars 2011, où il n’a passé que trois heures, de l’ambassade de France à la résidence du premier ministre.

M. Sarkozy a fait marche arrière sur iTélé le 13 avril, soit une semaine plus tard :

"Je me suis rendu au Japon, avec Nathalie Kosciusko-Morizet, j’ai rencontré les autorités japonaises, j’ai discuté avec le premier ministre de la situation à Fukushima et Nathalie Kosciusko-Morizet s’y est rendue. Je ne suis pas ingénieur, je n’ai pas besoin d’aller mettre le nez dans la situation à Fukushima où par ailleurs il y avait un périmètre interdit."

>> Lire Sarkozy reconnaît ne pas s'être rendu à Fukushima

Bernard Thibault, accusé à tort d’être membre du bureau politique du PCF

Nicolas Sarkozy a dit sur RTL, le 6 avril, que Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT était "membre du bureau politique du Parti communiste, comme chacun le sait."

Bernard Thibault n’est pas membre du bureau politique du PCF et n’en a jamais été.

>> Lire : Nicolas Sarkozy réinvente une CGT en pleine ébullition

Le réacteur nucléaire libyen

Mardi 17 avril, sur France Inter, M. Sarkozy a déclaré : "Il n'a jamais été question de vendre une centrale à M. Kadhafi." Mercredi 18 avril, sur RMC, il a réaffirmé : "C'est grotesque. Le seul projet qui ait jamais existé pour les Libyens, c'était une usine de dessalement d'eau de mer, qu'ils n'ont jamais faite et pour laquelle les discussions n'ont jamais commencé."

Des documents attestent bel et bien l'ouverture de négociations avec la Libye, à partir de 2007 et jusqu'en 2010, autour du nucléaire civil. Un document signé le 25 juillet 2007, à l’occasion du voyage de M. Sarkozy,  portait sur tout le spectre de la coopération, dont la fourniture "d'un ou plusieurs réacteurs pour le dessalement de l'eau de mer". "Potentiellement, cela représente deux milliards d'euros de contrats minimum", précisait-on alors à l'Elysée.

A l'époque, le porte-parole de la présidence française, David Martinon, faisait valoir que la Libye était "un client comme les autres". Selon Claude Guéant, alors secrétaire général de la présidence, cité par Le Figaro en octobre 2007, cet accord''vise à fournir à la Libye un réacteur nucléaire qui permette la fourniture d'eau potable'' en désalinisant l'eau de mer.

>> Lire Nucléaire libyen : des documents officiels démentent la version de Sarkozy

Le retour nié d’Emmanuelle Mignon

Le 2 février, lors d’un déplacement dans l’Essonne, l’on demande à Nicolas Sarkozy devant des caméras : "Est-ce qu’Emmanuelle Mignon revient ?" "Non", répond M. Sarkozy. En fait, il a reçu son ancienne collaboratrice à plusieurs reprises, notamment le 31 janvier à l’Elysée. Mme Mignon est revenue : elle est membre de l’équipe de campagne et participe aux réunions stratégiques à l’Elysée."Emmanuelle Mignon est quelqu’un que j’apprécie beaucoup", déclare M. Sarkozy, le samedi 18 février en inaugurant son QG de campagne, où le bureau de Mme Mignon a été montré à la presse.

Et n'oublions pas le mur de Berlin

Le mensonge le plus pittoresque reste celui où M. Sarkozy prétendait, sur son compte Facebook le 9 novembre 2009, avoir accouru le 9 novembre 1989 pour assister à la chute du mur de Berlin, qui n'a eu lieu que très tard dans la nuit. Interrogé ce jour-là par Le Monde, M. Sarkozy avait persisté au lieu de reconnaître l'erreur. Le changement de son compte Facebook lui a permis d'effacer cette histoire imaginaire.

>> Lire le post des Décodeurs sur Sarkozy et la chute du Mur de Berlin

Partager cet article
Repost0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 07:56

Une rencontre fortuite, avant hier, avec un voisin agréable, de droite,  m'a révélé la réalité du profond malaise de son camp : "Vois-tu, me dit-il, cela m'exaspère de le dire - en réalité il a utilisé une autre formule plus verte - mais je ne sais pas où on va avec Sarko - première fois que je l'entends utiliser ce raccourci nominatif . Quel programme, je n'ai toujours ren reçu, il me reste la presse qui compile ? C'est flou, c'est désordre ! Le parti ? Mais hormis le QG de campagne, qui fait campagne, les ministres on ne les voit pas. En fait Sarko fais tout et tout seul, du moins est-ce l'impression qu'il me donne et après lui ? Seul Jupé se démarque, les autres.... Et puis je dois dire que les affaires, cela fait réfléchir ".

 

Il ne m'en dira guère plus. Mais tout est dit. 

 

Erwan MARIE

PRG29

Partager cet article
Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 14:14

Nicolas Sarkozy fait dans l'indigence, si on veut bien prendre quelques minutes pour examiner ses propositions.  Révélation d'un travail de paresseux, cette absence d'idées renforce la formule de François Hollande vis à vis des projets de la droite UMPiste : "le bilan en pire".

 

La droite est donc bien malade, et il en est de constater que les mensonges, du candidat sortant, sont de plus en plus nombreux. Tout passe par l'esbroufe. ET surtout, il apparaît que nous avons été gouverné pendant cinq années par des incompétents et pour reprendre le titre d'un livre rédigé par des journalistes du Point, par des oligarques incompétents.

 

En fait, l'histoire se rappelle à nous, chaque fois qu'il a fallu reconstruire la France, il a fallu faire appel au peuple et à la gauche...

 

Dès le 22 avril sortons la droite et que vive la République.

 

Jean-Pierre BERNARD

PRG29

Partager cet article
Repost0
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 12:34
DU 6 MAI 2012 AU 29 JUIN 2012 (FIN DE LA
SESSION ORDINAIRE DU PARLEMENT)
DU 3 JUILLET AU 2 AOÛT 2012 (SESSION
EXTRAORDINAIRE DU PARLEMENT)
 
D'AOÛT 2012 À JUIN 2013
Partager cet article
Repost0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 08:00

Certains de nos compatriotes pensent voter pour le FN. Ils habillent cette motivation de diverses manières, le plus souvent il ne peuvent que la parer d'oripaux, car ce front anti-républicain se nourrit de peur et de haine. Comment peut-on construire un élan rassembleur dans la fraternité, la liberté, l'égalité lorsqu'on a déjà un pied dans la tombe et que la haine de l'autre vous étouffe ?

 

Vive la République.

 

Le dormeur du mal

 

C'est un 22 avril où sourit un grand-père,
Accroché mollement à sa triste vision
D'antan ; où malgré son passé, il demeure fier,
Lui : c'est un vieux monsieur qui paraît bien grognon.

Un ancien soldat, gueule ouverte, tête nue,
Et la haine régnant dans sa flamme aux couleurs bleues,
mord ; il est étendu dans son château, sous la nue,
Pâle dans son divan où la colère pleut.

Le racisme pour seul aïeul, il dort. Souriant comme
Sourirait un esprit malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il est roi.

La tolérance ne touche pas sa Marine ;
Il sera au second tour, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il n’a plus qu’un œil au côté droit.

 

JRG29

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 14:37

30 mars 2012

Récession, pouvoir d’achat : Nicolas Sarkozy invente une exception française

"La France est le seul pays à ne pas avoir connu la récession depuis 2009 et le seul pays qui a connu chaque année une hausse de pouvoir d'achat."

faux.1257435166.jpg

Ce qu'il a dit : "Il y a un pays occidental, un seul, qui depuis le deuxième trimestre 2009 n'a pas connu la récession, c'est la France. Il y a un seul pays qui, depuis 2007, a connu chaque année une augmentation du pouvoir d'achat des Français, c'est la France." Nicolas Sarkozy, au micro d'Europe 1, vendredi 30 mars.

 

Pourquoi c'est  faux ?

La tentation de l'exception. A moins d'un mois du premier tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy a profité de son passage sur Europe 1 pour annoncer des chiffres positifs sur la baisse du déficit, plus forte que prévu même si la dette, elle, se creuse de manière plus importante. Et le président-candidat en a profité pour vanter son bilan économique, quitte à l'enjoliver quelque peu.

1/ Une dizaine de pays de l'OCDE n'ont pas non plus connu de récession depuis 2009

M. Sarkozy a déjà par le passé cédé à cette tentation, qui consiste à assurer que la France est le "seul pays en Europe" à connaître une situation moins défavorable qu'ailleurs. Cette fois, l'adage s'applique à la récession.

On définit la récession par deux trimestres consécutifs de croissance négative du produit intérieur brut (PIB). La France a connu un tel épisode en 2008, avec quatre trimestres négatifs d'affilée. Depuis, notre pays a connu quelques trimestres de croissance négative, mais jamais deux d'affilée, même si la chose a failli survenir fin 2011. Jusqu'ici, Nicolas Sarkozy a donc raison.

Mais dire que la France est le seul pays occidental à être dans ce cas est tout bonnement faux. Le tableau ci-dessous, extrait de la base de données de l'OCDE, présente la croissance du PIB par trimestre dans un certain nombre de pays occidentaux.

Et il est aisé de constater que l'Autriche, le Canada, le Danemark, la Finlande, l'Allemagne, la Pologne, la Slovaquie, la Suède, la Suisse, la Grande-Bretagne ou les Etats-Unis n'ont pas non plus connu deux semestres d'affilée de croissance négative, donc de récession, depuis le deuxième semestre 2009.

De même, la France n'est pas le seul pays à n'avoir connu qu'un seul trimestre de croissance négative depuis cette date, puisque c'est aussi le cas de l'Allemagne ou des Etats-Unis, tandis que la Pologne ou la Suisse n'en ont pas connu du tout.

 

oimg.png

La France n'est donc pas seule. Et la chose s'applique également à la seconde affirmation de M. Sarkozy, sur le pouvoir d'achat.

2/ Le pouvoir d'achat n'a augmenté "chaque année" depuis 2007 en France que globalement, pas par ménage

M. Sarkozy assure par ailleurs que depuis 2007, le pouvoir d'achat est en hausse constante en France. Or, ce n'est vrai qu'en comptant d'une certaine manière.

Comme nous l'avions déjà expliqué, le pouvoir d'achat est calculé par l'Insee "au sens du revenu brut disponible des ménages" (RBD). En clair, les revenus moins les prélèvements obligatoires. Ce qu'on mesure ensuite, c'est la variation de ce ratio. S'il augmente plus vite que l'inflation, il y a croissance du pouvoir d'achat.

Si l'on s'en tient à ce chiffre, M. Sarkozy a raison : le pouvoir d'achat du RBD a augmenté de 3% en 2007, 0,4% en 2008, 1,3% en 2009 et de 0,8% en 2010, et 0,4% en 2011, selon l'Insee.

Mais cet indicateur est quelque peu trompeur. Car il ne tient pas compte du facteur démographique : la population française croît (1,7 million de personnes depuis 2007, selon l'Insee), et avec elle le revenu des ménages. C'est pourquoi on tend à calculer le pouvoir d'achat en le ramenant à chaque ménage.

Et si on fait ce calcul, les résultats sont différents : le pouvoir d'achat par ménage a reculé par deux fois, en 2008 (-0,6%) et en 2010 (-0,2%)

.oimg_1.png

3/ D'autres pays d'Europe ont connu une croissance continue de leur pouvoir d'achat

Reste la comparaison européenne. Elle n'est pas évidente à établir car tous les pays ne comptabilisent pas le pouvoir d'achat de la même manière. On peut cependant se baser sur un indicateur de l'office européen de statistiques Eurostat : l'évolution du revenu disponible net des ménages et des associations (en euros), qui correspond aux revenus moins les prélèvements obligatoires.

 

oimg_2.png

En prenant ces chiffres d'Eurostat sur le revenu disponible, il suffit de faire le calcul des variations d'une année sur l'autre pour obtenir un indicateur qui, sans être l'exact reflet du pouvoir d'achat, permet au moins de constater si d'autres pays que la France augmentent en continu durant ces années, en l'occurrence jusqu'en 2010, dernière date disponible auprès d'Eurostat. Et c'est le cas dans quatre pays autres que la France : Belgique, Danemark, Slovaquie et Finlande.

On peut recouper ce raisonnement avec un autre indicateur : l'évolution du PIB par habitant en standard de pouvoir d'achat. Là aussi, si la France connaît une hausse, elle n'est pas seule. D'autres pays (Belgique, Slovaquie...) connaissent une hausse continue. Une fois encore, notre pays n'est pas donc pas seul au monde, contrairement à ce qu'aimerait faire croire Nicolas Sarkozy.

Samuel Laurent

source : http://decodeurs.blog.lemonde.fr/

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 12:20

le PRG29 vous propose quelques petits morceaux de bravoures  trouvés sur le net :

 

1/ Une intervention d'Emmanuel TODD sur BFM TV (télésarkoziste)

 

http://www.bfmtv.com/l-invite-de-ruth-elkrief-emmanuel-todd-actu24724.html

 

2/ Le clip de campagne de François HOLLANDE:

http://www.dailymotion.com/video/xktnfh_clip-de-campagne-de-francois-hollande_news

 

3/ François Hollande et la politique de la mer. Pour nous, finistérien, la mer est aussi une partie de notre avenir :

http://www.dailymotion.com/video/xpq92r_meeting-de-boulogne-sur-mer-le-discours-de-francois-hollande_news#from=playrelon-7

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 15:04

Rappelez vous 2008, reconnaissance officielle de l'existence de "la crise", Nicolas Sarkozy enfourche le destrier de la lutte contre la finance, contre les paradis fiscaux, contre la fraude fiscale. Rappelez-vous la liste brandit par un Woerth menaçant à l'assemblée de la liste de trois mille fraudeurs. Puis plus rien...

 

Aujourd'hui, le site www.Marianne2.FR révèle qu'une enquête menée par Antoine Peillon  débouche sur un livre d'ou il ressort que : "la banque suisse UBS a conduit des pratiques suspectes aboutissant à faciliter, voire organiser l'évasion fiscale de milliers de citoyens français" et " que l'état français n'a rien diligenté en depit des alertes des administrations des fiances et des douanes". Etrange....

 

Lorsque l'on fait le compte de l'action de Sarkozy-Fillon à la tête de l'Etat, on arrive à un bilan de plus de mille milliards de cadeaux aux riches. Et la France serait pauvre? Non elle se fait piller avec l'aides politiciens de droite.

Une petite addition  simple :

- 590 milliards d'évasion Fiscale

- 500 millards en cinq ans perdus par les cadeaux fiscaux, l'absence de lutte contre la fraude fiscale , les niches fiscales inutiles.

 

Le bilan Sarkozy-Fillon un déficit de plus de 1000 milliards d'euros. ET il faudrait faire confiance à cette clique?

 

Jean-Pierre BERNARD

PRG29

 

 

Source : WWW. Marianne2.fr, blog Radicalisme en Finistère, syndicats des impôts

Partager cet article
Repost0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 17:53

Tract-reunion-publique-Mallot-Guittet-Landerneau.jpg

Partager cet article
Repost0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 15:02

C'est très fort, nous avons un candidat (le candidat sortant) qui traverse la planète France sans programme. Il paraît que celui-ci pourrait être disponible dans une quinzaine de jours. C'est possible, après tout, le candidat sortant a largement utilisé les moyens de l'état dans sa pré-campagne et à cette occasion dit , exprimé des "idées". Ils auraient pu en faire un recueil après tout - il en ont les moyens financiers. Ils avaient mis un "Ministre", celui de l'agriculture, à contribution, que devient-il ? 

 

C'est donc la presse qui s'est crûe tenu d'inventer les comparateurs de programme en allant chercher les déclarations de la droite pour le comparer  "aux progarammes de la gauche". A cet égard voir l'information d'hier sur ce sujet. sur ce blog

 

Nous arrivons à moins d'un mois du scrutin et la droite UMPiste nous propose de voter pour la fumée déployée par son candidat. C'est peut-être une sorte de programme flou et fumeux  au bout du compte. Le mot d'ordre serait "circulez y a rien à voir mais votez pour nous".

 

Erwan MARIE

PRG29

Partager cet article
Repost0