Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 15:49
Articles de Ouest-France parus les 10 et 20 décembre 2016

Articles de Ouest-France parus les 10 et 20 décembre 2016

Il est question de second plan de lutte contre les algues vertes. Où en est-on en amont? Quand les effluves odorantes des déchets animaux se propagent dans nos campagnes. Quand ces mêmes déchets animaux sont considérés comme responsables de la saturation des eaux de ruissellement et d'infiltration comme des nappes phréatiques en ions nitrates et ions phosphates? Quand ces mêmes ions nitrates et ions phosphates provoquent cette prolifération en algues vertes le long de nos plages? Quand ces mêmes algues vertes provoquent une transformation des ions sulfate présents dans l'eau de mer en un gaz nommé le sulfure d'hydrogène? Quand ce même gaz provoque...

Source "Wikipedia":

Effets du sulfure d’hydrogène sur les humains, selon la concentration

  • 4 ppm: Odeur modérée, facilement détectable
  • 10 ppm : Irritation des yeux
  • 27 ppm : Odeur désagréable
  • 100 ppm : Toux, irritation des yeux, perte de l’odorat au bout de 2-15 minutes
  • 200-300 ppm : Inflammation des yeux et irritation de l’appareil respiratoire au bout d’une heure
  • 500-700 ppm : Perte de conscience et mort éventuelle au bout de 30-60 minutes
  • 800-1 000 ppm : Perte de conscience rapide, arrêt de la respiration et mort
  • > 1 000 ppm : Paralysie du diaphragme dès la première inhalation, asphyxie rapide

 

Et dire que le doute, l'hésitation ou le manque de décision sont toujours présents quand au décès d'être vivants en présence d'algues vertes auprès de nos autorités territoriales et de nos experts patentés? Combien de décès faudra-t-il encore avant que des instructions incontestés et des contrôles autant rapides qu'efficaces en conséquences ne soient miss en application?

Jean-Louis Migot

PRG29

Partager cet article

Repost 0

commentaires